7 remèdes faciles contre le ronflement

7 remèdes faciles contre le ronflement

Peut-être faites-vous partie des 45% d’adultes qui ronflent (au moins occasionnellement), ou alors connaissez-vous quelqu’un pour qui c’est le cas. Le ronflement peut facilement devenir un problème voir un calvaire.

Un conjoint qui ronfle empêche l’autre de dormir ce qui peut facilement engendrer des nuits “ chambre à part “ et donc des problèmes de couple. Les ronflements constituent donc une nuisance sérieuse, et peuvent même développer des maladies cardiaques s’ils sont accompagnés d’apnée du sommeil.

Le traitement des ronflements doit se faire avec prudence. On retrouve souvent des “solutions” commercialisées qui promettent des miracles alors qu’aucune étude scientifique n’a été réalisé.

Voici donc 7 solutions naturelles qui vont vous aider à lutter contre les ronflements :

1. Changer votre position dans votre lit

Lorsqu’on est allongé sur le dos, la base de la langue et du palais rétrécissent jusqu’à la paroi arrière de la gorge, ce qui provoque un son vibrant pendant le sommeil. Pour remédier à cela il suffit de changer de position en dormant sur le côté.

Pourquoi pas utiliser un oreiller de corps (autrement appelé oreiller anti-ronflement) permet de vous aider efficacement à garder une position de côté la nuit.

La solution d’incliner le lit pour que la tête soit plus haute peut-être la bonne car elle permet d’ouvrir les voies respiratoires nasales et ainsi, prévenir le ronflement.

Si ces changements n’ont pas ou peu d’effet, il se peut que la cause viennent d’une apnée du sommeil.

2. Perdre du poids

Lorsqu’on prend du poids et qu’on se rend compte que c’est à ce moment là que les ronflements commencent, la cause ne fait plus aucun doute ! Prendre du poids autour du cou serre le diamètre de la gorge et automatiquement crée des vibrations qui produise le bruit du ronflement.

3. Eviter l’alcool

A cause de l’alcool, les muscles de l’arrière de la gorge se détendent : cela augmente les risques de ronflement. Une consommation avec modération devrait régler le problème.

4. Bien dormir

Une personne qui travaille beaucoup mais ne dort pas assez est plus sujette aux ronflements. Cela est dû au fait que lorsque nous manquons de sommeil, nous dormons plus profondément ce qui produit un relâchement de la gorge plus aiguë que d’habitude.

5.  Ouvrir les voies nasales

Si le ronflement provient du nez il peut être utile d’opter pour une solution qui ouvre les voies nasales. Cela permet à l’air de circuler plus lentement : prenons l’exemple d’un tuyau d’arrosage, plus il est étroit, plus la pression de l’eau va augmenter. C’est exactement le même principe. Lorsqu’on a le nez bouché à cause d’un rhume, l’air passe beaucoup plus rapidement ce qui cause des ronflements.

Pour ouvrir les voies nasales, on peut prendre une douche chaude avant d’aller au lit. On peut aussi se dégager le nez avec un spray nasale salé sous la douche pour mettre toutes les chances de notre côté.

Il existe aussi des bandelettes nasales qui permettent de soulager les voies nasales et de les ouvrir (seulement si le problème provient du nez et non du palais).

6. Changer d’oreillers

Les allergènes dans la chambre ou plus précisément dans les oreillers peuvent contribuer aux ronflements.

Les acariens s’accumulent dans les oreillers et peuvent provoquer des réactions allergiques pouvant conduire au ronflement. Permettre aux animaux de dormir sur le lit peut également favoriser les irritations.

Si, la journée, on a la sensation d’un nez dégagé alors que le soir, au coucher, le nez commence à s’obstruer, c’est que le problème provient probablement de cela.

Il faudra donc garder les animaux hors de la chambre et faire attention à changer ses oreillers tous les 6 mois.

Méfiez vous des oreillers spécialement conçus contre les ronflements. Ils peuvent marcher si cela vous soutient la tête mais ils peuvent également causer des douleurs au cou.

7. Bien s’hydrater

Il est important de beaucoup boire. Lorsqu’on est déshydraté, les parois nasales et le palais deviennent plus collants. Cela peut créer plus de ronflements.

Pour conclure, il est important de dormir suffisamment, sur le côté, d’éviter l’alcool avant le coucher, de prendre une douche chaude si les voies nasales sont bouchées. Ces pratiques simples peuvent faire une énorme différence dans la réduction du ronflement.