Se déboucher le nez

Se déboucher le nez

Nous sommes tous d’accord sur un point… avoir le nez bouché c’est une vraie plaie. S’il n’y a pas d’urgence médicale, c’est qu’en même l’assurance d’avoir une journée ou une nuit terriblement inconfortable. Distinguons deux types de nez bouchés : l’infection et la réaction à un environnement inadapté.

Alors quoi faire pour améliorer notre quotidien ? Voici quelques techniques naturelles pour vous déboucher le nez et vous aider à passer une bonne journée ou une bonne nuit sans avoir recours à des médicaments ou à des produits chimiques :

  1. Spray d’eau de mer : il existe des sprays très efficaces qui permettent de se débarrasser des poussières et des bactéries. Contrairement à des décongestants, il n’y a pas de risques d’accoutumance ni d’irritation des tissus. Ils favorisent le retour à la normale de l’équilibre des fosses nasales en termes d’humidité et de sa flore. C’est surtout effectif dans les cas d’allergies ou d’air trop sec, en détachant le mucus séché.
  2. Vapeur : en cas de blocage dû au mucus trop compact, le bol de vapeur est un excellent remède. Placer votre tête au-dessus d’un bol d’eau bouillante. Recouvrez-vous d’une serviette et inspirez profondément. La vapeur va humidifier le mucus et permettre à celui-ci se s’écouler normalement. C’est aussi une technique à employer avec un nez trop sec causé par l’air sec. Asséchées, les membranes des muqueuses ont tendance à s’irriter plus facilement et donc à gonfler ou à produire plus de mucus. Fréquent en hivers à cause du chauffage, l’air s’assèche. C’est le mucus qui humidifie l’air entrant. Après un certain laps de temps, les muqueuses nasales ne vont plus pouvoir fournir assez de mucus. C’est la panne sèche ! Il est donc très important de boire beaucoup pour avoir des réserves. Une douche très chaude ou un hammam est aussi un bon remède pour soulager la sensation de nez bouché.
  3. Vapeur de vinaigre : Faites bouillir du vinaigre et inhalez les vapeurs. Pas vraiment agréable, mais l’effet est immédiat.
  4. Applique de compresses : pour faciliter le drainage du mucus, une compresse chaude mouillée va permettre de soulager la sensation de nez bouché. La chaleur ouvre les pores et permet au mucus de se fluidifier, ce qui permet à la morve de circuler et aide à calmer l’impression de nez bouché.
  5. Couper un oignon : tout ce qui peut faire pleurer aide à dégager le nez ! en accroissant la montée des larmes, on engage un processus qui implique les sinus et donc la production de mucus qui est généralement très liquide !
  6. La cardamome ou la menthe : Selon un même principe à l’oignon, écraser de la cardamome ou des feuilles de menthe et respirer les effluves déclenche automatiquement une surproduction de mucus liquide s’écoulant facilement.
  7. Ail : L’ail est un excellent médicament naturel. Source de vitamine C, de phosphore, de calcium de potassium et de magnésium, il est cliniquement prouvé qu’il aide à combattre nombre d’infections, comme le rhume. C’est l’un des meilleurs remèdes contre le nez bouché. Écraser 2 ou 3 gousses d’ail dans une tasse d’eau chaude et buvez…
  8. L’huile essentielle d’eucalyptus : connu depuis la nuit des temps, les effets de l’huile d’eucalyptus n’est plus à démontrer. Versez quelques gouttes sur un mouchoir et respirez son parfum. Il est aussi recommander d’en mettre un peu sur l’oreiller pour la nuit si vous voulez dormir correctement pendant un rhume.

Pour prévenir le nez bouché, quelques conseils

Si l’on vit dans un environnement sec, il est conseillé d’installer un humidificateur. En parallèle, il faut boire abondamment de liquide pour être sur de recharger les réserves du corps en eau. Le taux d’humidité optimal pour un bon fonctionnement des sinus est de 35% à 45% ce qui signifie que trop d’humidité est aussi une source de problèmes (ex : moisissures). Dans ce cas, c’est d’un déshumidificateur que vous aurez besoin.

Se nettoyer régulièrement les narines avec des sprays d’eau salée (ou eau de mer) et un bon moyen d’éliminer les irritations, surtout allergiques. Une hygiène alimentaire est aussi une source de bien-être nasal. Il est essentiel de faire le plein de vitamine D et de vitamine C, ainsi que d‘être à l’écoute de son corps. On peut être allergiques à certains aliments sans le savoir. Cela va se traduire par des rhinites que l’on mettra sur le compte d’un rhume ou trop souvent sur le rhume des foins.